Gastronomie athoise
5 résultats
GASTRONOMIE

Le samedi, après le combat de David contre Goliath, les familles athoises reçoivent leurs invités pour déguster la traditionnelle tarte à masteilles. Ce dessert est connu depuis le 19e siècle.  Mais, à l’époque, la recette était bien différente puisque la tarte se composait de fromage, de noisettes et de beurre. De nos jours, les ingrédients sont tout autres : petits pains secs -masteilles-, macarons et d’amandes.  

GASTRONOMIE

La confiserie Pilate perpétue la tradition des macarons de la Saint-Joseph.  Ces friandises sucrées de forme torsadée sont vendues en mars pour la fête du saint. À Ath, au 19e siècle, de nombreux ouvriers travaillaient dans l’industrie du bois.  On dit que la forme de la friandise rappelle les copeaux de bois ou encore le vilebrequin, un outil de menuisier.

PRODUCTEUR

En 2014, afin de marquer le 13ème anniversaire du premier brassin de Gouyasse, l’ensemble des géants d’Ath se sont regroupés pour créer le « Rondeau des Géants ». Chaque géant a ainsi été associé à une bière typique brassée par la Brasserie des Légendes. 

PRODUCTEUR

Le Marché des Producteurs Locaux a lieu chaque dernier vendredi du mois, de 17h à 20h, à l’Institut St François, rue de Pintamont 28 à Ath.
Le Marché des Producteurs Locaux athois permet de consommer local et donne la possibilité de s’approvisionner en produits de qualité, bons pour la santé et pour la planète.

Marché du Jeudi
PRODUCTEUR

Le marché du jeudi est inscrit dans les habitudes des Athois.  C’est l’occasion d’y rencontrer les nombreux marchands ambulants qui proposent des échoppes variées sur la Grand’Place d’Ath.  Le pourtour de l’église St-Julien est le coin des gourmets; c’est là en effet que se rassemblent les maraîchers, fromagers, bouchers…

Aller au contenu principal